Rechercher

Exercices respiratoires

Très utiles et très discrets pour certains, tu peux en faire n’importe où, c’est bien la magie de la chose.



Très utiles et très discrets pour certains, tu peux en faire n’importe où, c’est bien la magie de la chose. Dans le train, en attendant le bus, dans une salle d’attente, en face d’une personne qui te met en difficulté, dans ta chambre, dans ton jardin, à l’autre bout du monde,… Tes poumons et ton corps te suivent partout. Quels amis fidèles tout de même ! Il faut juste apprendre à explorer les possibilités qui sont en toi.


L’utilité ?

Calmer, gérer ses émotions, se connecter à son corps, aider à s’endormir, commencer une méditation, réduire le stress avant un examen,… Je m’arrête là mais la liste est bien longue. Si tu as constaté un effet sur toi, partage-le dans les commentaires. C’est très précieux.


Comment je les connais ?

Entourage, thérapies, yoga, découvertes personnelles, la vie, …

Je me suis concentrée sur la respiration elle-même mais tu peux trouver plein d’exercices qui combinent respiration et mouvement comme dans le yoga.


Ce sont des propositions mais il existe bien d’autres exercices dont je n’ai pas connaissance alors partage !


Respiration abdominale ou contrôle respiratoire

Cette technique est très efficace pour gérer ses émotions.

  • Pose les mains sur le ventre pour suivre son va-et-vient. Cette étape n’est pas indispensable mais permet, dans un premier temps, de mieux appréhender le mouvement.

  • Expire profondément par la bouche. Le ventre se vide.

  • 4 secondes de pause en bloquant la respiration.

  • Demi-inspiration par le nez : le ventre se gonfle légèrement.

  • 4 secondes de pause en bloquant la respiration

  • Recommence le cycle et répète le jusqu’à la diminution de l’inconfort.


Respiration en pleine conscience

Parfaite pour se recentrer et se détendre.

  • Ferme les yeux.

  • Commence à respirer comme si tu sentais une odeur légère et agréable. Capte l’odeur de l’air. L’inspiration se fait doucement. C’est un cadeau.

  • Sens l’air entrer dans ton nez et caresser l’intérieur de ton crâne (fosses nasales).

  • L’air frôle agréablement ta gorge.

  • Il entre dans tes poumons délicatement.

  • Les poumons se gonflent petit à petit en faisant augmenter le volume de ta cage thoracique.

  • Le trajet inverse.

  • Les poumons se vident tout doucement.

  • L’air chatouille la gorge puis les fosses nasales et finalement le nez.

  • L’air sort sans faire bouger l’air autour de toi. C’est un cadeau que tu fais à ton environnement.

  • Tu peux aussi imaginer respirer de l’amour, de la générosité, de la lumière,… Ce que tu désires.


Respiration dorsale

Nous respirons souvent très superficiellement. La poitrine se gonfle et le ventre parfois aussi. Mais le dos ? Il est important de savoir le faire car cela soulage le dos parfois tendu.

  • Mets-toi dans une position confortable et détends toi.

  • Place tes mains dans ton dos vers le bas de côtes flottantes ou le milieu du dos.

  • Ferme les yeux.

  • Respire avec douceur et fais respirer ton dos. Imagine des ballons qui se gonflent sous tes mains. Laisse l’avant de ton corps calme.

  • Sens tes côtes dans ton dos se dilater.

  • Fais-le aussi longtemps que tu le sens nécessaire.

  • Enlève les mains et sens comme tu arrives à ouvrir ton dos à chaque inspiration. Le corps a gardé en mémoire la sensation de tes mains. Tu le sens ? C’est comme si elles étaient encore là.

  • A force de répéter l’exercice, les mains ne seront plus nécessaires et ton dos t’en sera reconnaissant.


Respiration couchée

Avant de s’endormir, c’est l’idéal.

  • Ferme les yeux.

  • Focalise ton attention sur les mouvements de la respiration.

  • Imagine les vagues de la mer. Tu es la mer.

  • Respire de plus en plus profondément et doucement.

  • Sens l’expiration se prolonger agréablement.

  • Tu t’endors paisiblement…


Respiration du corps

Parfait pour apaiser le système nerveux.

  • Ferme les yeux.

  • Prends conscience de toutes les portes de ton corps. Narines, oreilles, périnée, vagin pour les femmes, anus et tous les pores de ta peau.

  • Inspire par tous ces orifices.

  • Imagine de la lumière et/ou de la chaleur entrer par tout ton corps. Sens cette énergie.

  • A l’expire garde cette lumière et souffle l’air doucement.

  • Continue à remplir chaque zone de ton corps à l’inspire jusqu’à te sentir réellement plein-e de cette lumière ou chaleur.

  • A ce moment-là, à l’expire, tu peux commencer à vider ton corps de cette lumière et/ou chaleur pour la rendre à la terre par le périnée.

  • Continue le cycle de respiration jusqu’à avoir rendu toute l’énergie.

  • Garde la sensation de la lumière et/ou chaleur tout en laissant cette énergie retourner au monde.


Respiration pré-méditation

Exercice décrit dans le livre L’Eveil du Corps Sacré de Tenzin Wangyal Rinpoché, Chapitre 1 : Les neufs respirations purificatrices.

​© 2020 Coeur Adamantin